Pour une « Renaissance » de l’Europe (1/4)

D’abord se souvenir des acquis de l’Europe

Les plus connus : 75 ans de paix / une monnaie commune / ERASMUS / la libre circulation des personnes / le cofinancement d’un grand nombre de projets du quotidien / le financement de la politique agricole commune (47% du revenu de nos agriculteurs)…

Pour une Europe qui protège (encore) plus

En matière économique

Face aux grands pays (États-Unis, Chine…) et face aux Multinationales (GAFAM…)

dollar

plus_forte_plus_d_europe

En matière de défense et de lutte contre le terrorisme

Dans un monde où le terrorisme reste une menace, où les dépenses militaires mondiales augmentent, où des guerres de basse intensité se déroulent à nos portes (Ukraine…), il est nécessaire de constituer une réponse à une échelle comparable aux puissances mondiales (USA, Chine, Inde, Russie), ce que constitue l’Europe.

L’Europe agit et doit agir :

  • par la création d’une Europe de la défense, relancée par Emmanuel MACRON
  • par la coopération renforcée des services de police et de justice au sein de l’union

shengen_terroristes

Face à l’immigration

  • Respecter la dignité humaine et les valeurs européennes en matière de droit d’asile et en améliorer les règles
  • Lutter avec humanité mais fermeté contre l’immigration économique à nos frontières comme dans les pays d’origine (aide au développement).

Il est plus facile de protéger notre frontière extérieure commune que de protéger tous individuellement notre frontière nationale.

frontières

En matière d’aide publique au développement (APD) dans le monde, 1€ sur 2 (57% en 2017) provient de l’Union Européenne (Source).

1/4

Issus du travail de 14 marcheurs,
réunis le 29 avril dans le cadre d’un atelier Europe
consacré à l’argumentation autour des enjeux européens
et du projet de la liste Renaissance
pour les élections du 26 mai prochain.

 

 

 

Europe : le Beaujolais entre en campagne

2019-04-05_00h17_50.png

Trente cinq personnes pour le lancement de la campagne des Européennes lors de la réunion du comité du 4 avril 2019 de « En Marche En Beaujolais », en présence de trois invitées lyonnaises de l’équipe départementale :  Caroline COLLOMB, notre référente,  Soraya BENTAHAR et Delphine SQUINABOL.

Après le bilan du grand débat, débat autour des enjeux des élections Européennes, puis de l’organisation des futures actions : tractages, organisation d’un évènement autour de l’Europe…

Et enfin, petit point sur la préparation des élections municipales de 2020, avec le lancement de la Grande Marche pour ma commune : une initiative départementale à laquelle les comités du Beaujolais auront apporté la matrice qu’ils ont construite et testée en 2017.

La soirée s’est terminée par le traditionnel verre de l’amitié.

 

2019-04-05_00h10_30.png

 

Grand Débat – Dernière réunion

La cinquième réunion thématique dans le cadre du Grand Débat National organisé par Gaëlle JACQUETTON pour notre comité, aura lieu :

Mercredi 13 mars 2019 – 19h30
Sur le thème
“Fiscalité et dépenses publiques”

Salle Marc Julien – Parking de la Mairie
Belleville-en-Beaujolais

Ouvert à tous, quelles que soient vos convictions

Grand Débat, la suite…

Après le succès du premier débat organisé le 5 février dernier à la Bourse du Travail, les marcheurs du Beaujolais continuent leur contribution au Grand Débat National à travers deux nouvelles rencontres citoyennes ouvertes à tous :

 

Mardi 26 février – 19h30
Une expérience de démocratie participative

A l’heure où la demande de participation des citoyens est plus vive que jamais et qu’elle s’est matérialisée par la revendication du Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) dans le récent mouvement des gilets jaunes, nous testerons les possibilités et les limites de la démocratie participative, autour de la problématique… de la démocratie participative.

Salle de la Mutualité (116 boulevard Victor VERMOREL à Villefranche)
Ouvert à  tous les citoyens intéressés quelles que soient leurs convictions.

 

Jeudi 28 février – 19h30
Débat sur le thème de l’organisation de l’État et des services publics

Ouvert à  tous les citoyens intéressés quelles que soient leurs convictions..

Salle Robert DOISNEAU à Gleizé (Rue des Écoles).

Grand Débat à Villefranche

Les marcheurs du Beaujolais ont organisé leur première réunion dans le cadre du Grand Débat National, sur le thème « Démocratie et citoyenneté ».

Animé par Marc PELLETIER, ce débat a réuni plus de 80 personnes de toutes sensibilités qui ont pu exprimer leur opinion sur ce thème… et parfois sur d’autres.

Dans l’attente du dépouillement voici la revue de presse du jour.

Le Patriote du 7/02/2019 ->190207 Patriote Grand Débat

Le progrès du 7/02/2019 -> 190207 Progrès Grand Débat

Réunion de comité de janvier

Beau succès pour la réunion des comités En Marche En Beaujolais à Belleville jeudi 10 janvier 2019.

dsc09984

Trente deux personnes présentes : des  »fidèles », des anciens que l’on n’avait pas vu depuis les campagnes présidentielle et législatives, et des nouveaux adhérents sont venus discuter de la  « crise des gilets jaunes », de la façon de soutenir le président et le gouvernement et de notre implication dans les grands débats qui se profilent :

  • celui que l’État organise avec l’appui des collectivités territoriales
  • celui que le mouvement va organiser jusqu’à mi-mars.

Au final, beaucoup d’actions à mettre en œuvre dans les prochaines semaines dont nous parlerons prochainement.

La réunion s’est terminé, par la traditionnelle galette des rois.

Merci à tous pour votre engagement et votre implication.

Très bonne année à tous !

Toute l’équipe « En Marche en Beaujolais » vous souhaite une belle et heureuse année 2019 !

Nous nous joignons aux vœux du Président de la République pour que cette année soit :

Une année de Vérité :

Vérité sur la situation de la France, sur ses atouts, sur les défis qui nous attendent et sur le besoin de changer certaines de nos d’habitude pour les affronter. Vérité aussi dans nos échanges, en faisant preuve d’écoute, de dialogue et d’humilité.

Une année de Dignité :

Redonner de la dignité en continuant à mener les réformes qui permettront à chacun de trouver sa place dans la société, en faisant évoluer nos institutions pour que nous soyons tous acteurs de la Nation, mais redonner de la dignité aussi en respectant la liberté, l’état de droit et la primauté de la démocratie représentative.

Et enfin une année d’Espoir :

L’espoir en nous, en notre avenir commun, en nos forces et en nos valeurs. L’espoir de retrouver la maîtrise de notre quotidien, de ne plus subir nos vies. Un espoir qui passe par l’Europe, pour avoir les moyens de choisir notre alimentation, d’assurer la justice fiscale, de nous protéger contre nos ennemis, d’investir pour innover et de répondre en commun aux défis des migrations. L’espoir d’en finir enfin avec le sentiment d’impuissance.

Cette année est décisive, et sa réussite dépendra de l’investissement de chacun d’entre nous !

Soyez certains que l’équipe « En Marche en Beaujolais » y prendra toute sa part, et espère vous trouver à ses côtés !😉

Commission « Habiter les territoires »

Ambiance studieuse hier soir à l’Espace CoWorking 362 pour la réunion de la commission « Habiter les territoires – Articuler les territoires en zone d’influence métropolitaine », sur le thème :

« Gilets Jaunes », identité territoriale, lien social et démocratie locale

Débat autour :

  • de la place (l’utilité) et de la représentation (ce qu’elle signifie hors de son utilité directe) de la voiture pour les habitants,
  • de l’organisation de la démocratie de proximité, lorsque les problèmes à régler ne correspondent pas aux contours de l’organisation administrative.

Dans l’attente du compte- rendu, voici le document de réflexion qui nous a servi d’introduction à partir d’extraits d’articles du journal Le Monde : Sociologie des gilets jaunes

 

 

Réunion de comité du 8 novembre 2018

16 marcheurs se sont retrouvés pour la seconde réunion depuis la rentrée.

La réunion s’est ouverte sur une discussion animée autour de l’actualité nationale, et du projet d’actions des  »gilets jaunes » du 17 novembre « contre la hausse du carburant ».

Nous avons pu constater collectivement la difficulté à répondre rationnellement à une fronde dont les ressorts profonds dépassent sans doute largement la seule problématique des taxes sur l’essence ou le diésel. Elle cristallise la colère sourde d’une partie de la population qui, à tort ou à raison, ne se sent pas prise en compte.

La Grande Marche en Beaujolais

Ces constats nous incitent encore davantage à aller au contact de la population afin de mieux comprendre le ressenti des uns ou des autres et construire des propositions pour y répondre.

Ce sera le cas à travers la Grande Marche en Beaujolais dont nous avons examiné le support hier et la Caravane Citoyenne en Beaujolais qui complétera le dispositif.

Deux initiatives qui prendront corps sur le terrain début décembre 2018.