Stanislas GUERINI élu Délégué Général de LREM

Samedi 1er décembre, Stanislas GUERINI a été élu Délégué Général de La République En Marche, en remplacement de Christophe CASTANER appelé au gouvernement, et de Philippe GRANGEON qui a assuré l’intérim.

Âgé de 36 ans, diplômé de HEC, député de Paris depuis 2017, il lui appartient de conduire le mouvement dans une période difficile et pour la préparation des élections européennes.

 


Additionnons nos espoirs au lieu d’opposer nos peurs !

Extrait du discours d’Emmanuel Macron à l’Arc de Triomphe (11/11/2018) :

« C’est cette certitude que le pire n’est jamais sûr tant qu’existent des hommes et de femmes de bonne volonté. Soyons sans relâche, sans honte, sans crainte ces femmes et ces hommes de bonne volonté !

Je le sais, les démons anciens resurgissent, prêts à accomplir leur œuvre de chaos et de mort. Des idéologies nouvelles manipulent des religions, prônent un obscurantisme contagieux. L’Histoire menace parfois de reprendre son cours tragique et de compromettre notre héritage de paix, que nous croyions avoir définitivement scellé du sang de nos ancêtres.

Que ce jour anniversaire soit donc celui où se renouvelle l’éternelle fidélité à nos morts ! Faisons, une fois de plus, ce serment des Nations de placer la paix plus haut que tout, car nous en connaissons le prix, nous en savons le poids, nous en savons les exigences !

Nous tous ici, dirigeants politiques, nous devons, en ce 11 novembre 2018, réaffirmer devant nos peuples notre véritable, notre immense responsabilité, celle de transmettre à nos enfants le monde dont les générations d’avant ont rêvé.

AddiArc de Triomphetionnons nos espoirs au lieu d’opposer nos peurs ! Ensemble, nous pouvons conjurer ces menaces que sont le spectre du réchauffement climatique, la pauvreté, la faim, la maladie, les inégalités, l’ignorance. Nous avons engagé ce combat et nous pouvons le gagner : poursuivons-le, car la victoire est possible !

Ensemble, nous pouvons rompre avec la nouvelle « trahison des clercs » qui est à l’œuvre, celle qui alimente les contre-vérités, accepte les injustices qui minent nos peuples, nourrit les extrêmes et l’obscurantisme contemporain.

Ensemble, nous pouvons faire surgir l’extraordinaire floraison des sciences, des arts, des échanges, de l’éducation, de la médecine que, partout dans le monde, je vois poindre car notre monde est, si nous le voulons, à l’aube d’une époque nouvelle, d’une civilisation portant au plus haut les ambitions et les facultés de l’homme.

Ruiner cet espoir par fascination pour le repli, la violence et la domination serait une erreur dont les générations futures nous feraient, à juste titre, porter la responsabilité historique.

Ici, aujourd’hui, affrontons dignement le jugement de l’avenir ! »

 

Extrait du discours d’Emmanuel Macron à l’Arc de Triomphe (11/11/2018)

Réunion de comité du 8 novembre 2018

16 marcheurs se sont retrouvés pour la seconde réunion depuis la rentrée.

La réunion s’est ouverte sur une discussion animée autour de l’actualité nationale, et du projet d’actions des  »gilets jaunes » du 17 novembre « contre la hausse du carburant ».

Nous avons pu constater collectivement la difficulté à répondre rationnellement à une fronde dont les ressorts profonds dépassent sans doute largement la seule problématique des taxes sur l’essence ou le diésel. Elle cristallise la colère sourde d’une partie de la population qui, à tort ou à raison, ne se sent pas prise en compte.

La Grande Marche en Beaujolais

Ces constats nous incitent encore davantage à aller au contact de la population afin de mieux comprendre le ressenti des uns ou des autres et construire des propositions pour y répondre.

Ce sera le cas à travers la Grande Marche en Beaujolais dont nous avons examiné le support hier et la Caravane Citoyenne en Beaujolais qui complétera le dispositif.

Deux initiatives qui prendront corps sur le terrain début décembre 2018.

Atelier « Projet de Loi de Finances »

Atelier loi de fianance 2019

Malgré les vacances, nous nous sommes retrouvés 12 marcheurs autour d’un sujet ardu : le projet de loi de finances 2019.

Après la présentation des enjeux et des principales mesures par Antoine LAURENT, la réunion s’est poursuivie par un débat animé et s’est terminée autour d’un verre et de quelques charcuteries.


Prochain rendez-vous, le jeudi 8 novembre pour une réunion de comité et le lancement de la  »Grande Marche en Beaujolais ».

Ci-joint le diaporama de présentation d’Antoine LAURENT : 181025 Atelier PLF 2019

La rentrée de LREM du Rhône

La rentrée de LREM s’est déroulée le samedi 29 septembre au Double Mixte sur le campus universitaire de la Doua. Près de 500 marcheurs, élus locaux et parlementaires étaient réunis pour cette journée.

Après le discours inaugural de notre référente départementale, Caroline Collomb, l’intervention de Bruno Bonnell, député de Villeurbanne.

Après un atelier de réflexion sur le rôle de La République En Marche aux prochaines élections locales, la journée a été conclue par l’intervention de Marlène Schiappa, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, et de Gérard Collomb, Ministre de l’Intérieur.

Une délégation de huit marcheurs du Comité En Marche En Beaujolais était présente.