L’essentiel des mesures annoncées hier par le président de la République

1️⃣ Le Président de la République a fermement condamné les violences qui ont eu lieu dans notre pays ces dernières semaines, annonçant qu’elles ne bénéficieront d’aucune indulgence, déclarant notamment « qu’un peuple qui se divise à ce point est un peuple qui court à sa perte. ».

2️⃣ Le Président de la République, rappelant que la crise que nous traversons est le résultat de 40 années de malaises, a reconnu que nous n’avions pas apporté une réponse assez rapide ni forte depuis 2017. Il a également assumé sa part de responsabilité, déclarant : « Je sais qu’il m’est arrivé de blesser certains d’entre vous par mes propos. ».

3️⃣ Le Président de la République a annoncé ce soir un nouveau contrat pour la Nation. Ce nouveau contrat passe par :

  1. L’accélération des efforts pour le pouvoir d’achat des Français pour que le travail paie mieux :
    • Annulation en 2019 de la hausse de la CSG subie cette année par les retraités entre 1200 et 2000 euros ;
    • A partir de 2019, les heures supplémentaires seront versées sans impôts ni charges ;
    • En 2019, le salaire d’un salarié au SMIC augmentera au total de 100 euros par mois, sans qu’il en coûte un euro de plus à l’employeur (grâce notamment à l’accélération de l’augmentation de la prime d’activité) ;
    • Un effort demandé aux entreprises qui le peuvent de verser à leurs salariés une prime exceptionnelle d’ici Noël, qui sera versée sans impôts ni charges.
  2. Un renforcement de la justice fiscale :
    • Les dirigeants des grandes entreprises françaises devront payer leurs impôts en France ;
    • Les grandes entreprises qui réalisent des profits en France devront payer l’impôt français.

4️⃣ La Président de la République a annoncé que ce nouveau contrat pour la Nation sera bâti grâce à l’élargissement du grand débat national lancé par le gouvernement :

  1. Aux questions institutionnelles (quid par exemple de la prise en compte du vote blanc, de la participation plus directe des citoyens)
  2. A la question de l’équilibre de notre fiscalité ;
    A la question du quotidien pour faire face au changement climatique (comment se déplacer, se loger, se chauffer, etc.) ;
  3. A la question de l’organisation de l’Etat, aujourd’hui trop parisien ;
  4. La question de l’immigration, et plus globalement de l’identité de notre Nation, devra également être affrontée.Ce débat sera mené en priorité par les maires qui le souhaitent, et que le Président a annoncé vouloir tous rencontrer.

5️⃣ Le Président de la République a annoncé vouloir poursuivre les transformations de notre pays entamées depuis 18 mois, avec devant nous les réformes profondes de L’État, de l’assurance-chômage et des retraites.

6️⃣ Le Président de la République a conclu en expliquant vouloir faire de la colère légitime qui s’est exprimée une chance pour la France, et en expliquant que « nous ne reprendrons pas le cours normal de nos vies sans que rien n’ait été compris, sans que rien n’ait été changé ».